Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Aenean commodo ligula eget dolor. Aenean massa. Cum sociis Theme natoque penatibus.

Derniers articles

    Sorry, no posts matched your criteria.

The Source est un magazine américain traitant de « musique Hip-Hop, politique et culture »

The Source est un magazine américain traitant de « musique Hip-Hop, politique et culture »

The Source est un magazine américain traitant de « musique Hip-Hop, politique et culture ».

La première trace du magazine remonte à une lettre d’information de David Mays et Jon Shecter datant de 1988. Après d’humbles débuts, The Source devint le magazine de la presse Hip-Hop le plus influent et le plus lu. Le magazine, surnommé par beaucoup la Bible du Hip-Hop, est détenu aujourd’hui par l’entreprise Black Enterprise Incorporated et Jeremy Miller en est son chef de publication.

Une version francophone et indépendante de celle des États-Unis sur sa ligne éditorialiste a vu le jour entre 2003 et 2006.

The Source commença en 1988 par la rencontre à Harvard de David Mays et Jon Shecter. Ces deux étudiants blancs étaient alors très influencés par le Hip-Hop et souhaitaient faire l’éloge de cette culture naissante. Le premier numéro n’était autre qu’une newsletter d’un concert. C’est seulement lorsque le magazine obtint une interview de LL Cool J qu’il cessa d’être une newsletter pour devenir un magazine.

Ils décidèrent alors de promouvoir leur amis James Benard et Ed Young qui devinrent actionnaires du magazine. Dans le même temps, David Mays devint directeur de publication et Jon Shecter éditeur en chef. Le siège social quitta Boston pour New York en 1990 ce qui permit d’étendre le magazine à un plus large marché.

The Source devint le plus respecté des magazines hip-hop, notamment à l’époque où Selwyn Seyfu Hinds en est le rédacteur en chef. Le magazine comprenait une catégorie fort connue:les Unsigned Hype. Il s’agissait de la présentation des meilleurs talents sans contrats avec une major. DMX, Eminem, Notorious B.I.G., Common et 50 Cent furent les plus connus d’entre eux.

Le magazine ne parle pas seulement de musique Hip-Hop comme l’indique le slogan de sa couverture (Hip-hop music, politics and culture). On y trouve des articles sur les différents problèmes des ghettos (drogue, bavures policières, …). Le magazine compte plus de huit millions d’abonnés dans le monde et représente l’un des plus populaires magazines musicaux dans le monde.