Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Aenean commodo ligula eget dolor. Aenean massa. Cum sociis Theme natoque penatibus.

Derniers articles

    Sorry, no posts matched your criteria.

Le 3 aout 1995 se sont tenues à New York les Source Awards qui resteront à jamais dans la légende.

Le 3 aout 1995 se sont tenues à New York les Source Awards qui resteront à jamais dans la légende.

Le 3 aout 1995 se sont tenues à New York les Source Awards qui resteront à jamais dans la légende.

C’est en effet là que Suge Knight, alors que nous étions en pleine tension entre les labels Death Row et Bad Boy, a prononcé un discours où il a lâché des piques envers Puff Daddy, ce qui a valu à Suge ainsi qu’aux membres de Death Row et leur entourage des huées de la part du public et une tension grandissante tout au long de la soirée. Cet événement marqua un point de non retour dans la situation entre les deux labels, les médias s’y référant même comme le début du beef east vs west.

Le 3 aout 1995 se sont tenues à New York les Source Awards qui resteront à jamais dans la légende.

Plus de 20 ans après, DJ Quik qui était invité dans l’émission de radio Questlove Supreme du membre des Roots, est revenu sur cette soirée où il était présent:

« Vous voulez savoir ce qu’il c’est vraiment passé au Source Award ? Okay. Ce soir là, quand le beef a commencé, quand Suge Knight s’est levé et a dit ce qu’il a dit, c’était dingue pour nous. On ne savait pas ce qui allait se passer; on voulait juste représenter L.A. On était au Madison Square Garden; c’était ma première fois ici. Donc on était genre: on est aussi fans. On sait que le Hip-Hop a commencé à New York. On sait exactement ce qu’il en est, on se disait: ‘enfin, on se fait du fric, on perce encore plus loin dans le Hip-Hop et on vous aime tous’. Je voulais travailler avec Rakim et Poor Righteous Teachers, Special Ed et Dana Dane. Je voulais travailler avec eux. Donc quand Suge est monté sur scène et a fait son discours, on a senti la chaleur du public derrière nous. Donc moi et Nate Dogg étions assis l’un à coté de l’autre. On s’est levé et on s’est tenu dos à dos. Nate Dogg disait: ‘Quik, tu ne laisses personne me frapper à l’arrière de ma tête et je ne laisserai personne te frapper à l’arrière de ta tête.’ Je lui ai dit: ‘Frère, t’as pas besoin de rajouter quoi que ce soit.’ On savait que c’était mauvais. »

 

 

https://youtu.be/OORmHa2qL8c