Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Aenean commodo ligula eget dolor. Aenean massa. Cum sociis Theme natoque penatibus.

Derniers articles

    Sorry, no posts matched your criteria.

Elom 20ce nouvel Album

Elom 20ce nouvel Album

Elom 20ce (prononcer Vince) est un griot contemporain, qui essaye de cicatriser à travers l’art oratoire et l’écriture, les profondes plaies de l’Afrique.

Africain d’origine togolaise, il se définit comme un Arctivist (Entendre par là, la fusion des mots « artiste » et « activiste ») partisan d’une Afrique unie, riche de toutes ses diversités, depuis le Maghreb au Cap, et du Cap-Vert à Madagascar.

Après avoir milité au sein des collectifs Mouvement Universitaire de Rap (MUR) et Faculté de Rap (F2R) au Bénin, il sera en 2006, aux cotés de ses frères d’armes africains, Béninois, Camerounais et Togolais, Avénon, CK One, Easy Mo et Eklin, sur la mixtape « Rock the mic Vol. 1 ».

Entre 2008 et 2009, il a officié sur différents projets dont Street performance produit par Lumumba studio, les mixtapes de DJ Cavera en Afrique du Sud et en Angola et sur quelques projets musicaux à travers l’Afrique.

Sous le label Asrafo Records, il nous a fait l’honneur en janvier 2010 de son maxi « Légitime Défense » avec des titres poignants tels « Ainsi soit-il » ou «Inébranlable» où il manie les mots comme un poète amer et lucide. Ce maxi relate les idéaux d’un jeune tiers-mondiste conscient de son histoire et des défis liés à son évolution.

(Légitime Défense en écoute sur http://asraforecords.bandcamp.com/album/l-gitime-d-fense-ep)

Pour la petite histoire, les Asrafo, Asafo ou Asafu sont des chefs de guerre au sein de certains peuples du Golfe de Guinée notamment du Ghana et du Togo. Il faut donc entendre par Asrafo, des Guerriers.

Son premier album « Analgézik » est prévu pour Mars 2012 et sera dans toutes les bonnes pharmacies. On y retrouve des productions de:

Generaldo (45 Scientific) / Crim / Shabazz / Epolar / Engone Endong / Nzaou Rob / Crown (Grim Reaperz) / Ultrason

En prélude à cet opus, il a offert avec ses frères d’arme le deuxième volume de Rock de mic, sorti en Décembre 2010. Au moment où 17 pays africains commémoraient le cinquantenaire de leurs indépendances, Asrafo Records a tendu le microphone à la jeunesse africaine sur le Continent et celle de la diaspora afin qu’elle donne sa vision des choses à travers le rap, le slam, le reggae et la soul.

(Rock the Mic Vol.2 en écoute sur http://asraforecords.bandcamp.com/album/rock-the-mic-vol-2)

Plusieurs scènes au compteur, notamment au Togo, au Benin et en France aux cotés de groupe comme la Rumeur et Ali (45 Scientific).

Elom 20ce ne s’arrête pas à l’expression orale, fort de sa culture et de ses opinions il organise des projections de film documentaire (notamment sur les Hommes qui ont marqué l’histoire du peuple Noir), des expositions de toile et aussi des scènes promouvant et permettant à d’autres rappeurs et jeunes d’horizons différentes d’exprimer leurs opinions. C’est le concept Arctivism (Engagement sociopolitique porté par l’art) qui a déjà célébré Thomas Sankara, Mohamed Ali, Patrice Lumumba, Aimé Césaire, Che Guevara, Féla Kuti, Mehdi Ben Barka, Angela Davis, Amilcar Cabral, Felix Moumié, Neslson Mandela, Malcolm X, et Frantz Fanon.

 

Africain d’origine togolaise, Elom 20ce se définit comme un Arctivist (entendre par là, la fusion des mots « artiste » et « activiste ») partisan d’une Afrique unie, riche de toutes ses diversités, du Maghreb au Cap et du Cap Vert à Madagascar.

Après avoir milité au sein des collectifs Mouvement Universitaire de Rap (MUR) et Faculté de Rap (F2R) au Bénin, il sera en 2006, aux cotés de ses frères africains, Béninois, Camerounais et Togolais, Avénon, CK One, Easy Mo et Eklin, sur la mixtape Rock the mic Vol. 1.

Sous le label Asrafo Records, il sort en janvier 2010 son maxi Légitime Défense avec des titres poignants tels Ainsi soit-il ou Inébranlable.

Ce maxi relate les idéaux d’un jeune tiers-mondiste conscient de son histoire et des défis liés à son évolution.

Sur son premier album Analgézik sorti en 2012, on retrouve des productions de Generaldo (45 Scientific) / Engone Endong / Crown (Grim Reaperz). En prélude à cet opus, il a offert avec ses frères d’arme le deuxième volume de Rock de mic, sorti en Décembre 2010 pour commémorer le cinquantenaire des « indépendances » de 17 pays africains. Son dernier album INDIGO sort en décembre 2015, avec la participation entre autres d’Oxmo Puccino, Blitz the Ambassador, Pépé Oléka et Le Bavar (La rumeur).

Aujourd’hui il sort un nouvel album sur scène il est avec ses trois musiciens (une saxophoniste, un batteur et un bassiste), il propose une performance narrative, mélange de rap, de poésie, de contes et de vidéos. L’ensemble tenu par la nécessité de cogner l’invisible.

 

 

 

 

MAIS JE PENSE QUE – ET C’EST PAS PROPRE AU TOGO – QUAND TU VIS DANS UN PAYS AFRICAIN OÙ TU AS LA VOLONTÉ DE CRÉER, DE FAIRE AVANCER LES CHOSES ET QUE L’ENVIRONNEMENT N’EST PAS PROPICE, ÇA FAIT DÉJÀ PESER SUR TOI UNE FORME DE MENACE.

Avec ses trois musiciens (une saxophoniste, un batteur et un bassiste), il propose une performance narrative, mélange de rap, de poésie, de contes et de vidéos. L’ensemble tenu par la nécessité de cogner l’invisible.

 

 

 

 

POST A COMMENT