Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Aenean commodo ligula eget dolor. Aenean massa. Cum sociis Theme natoque penatibus.

Derniers articles

    Sorry, no posts matched your criteria.

2 Pac Aka Tupac Amaru Shakur All Eyez On Me Interdit en France

Tupac 2pac Magaazine Hip-Hop Lille kosetwojours

2 Pac Aka Tupac Amaru Shakur All Eyez On Me Interdit en France

Tupac

 

Alors qu’on avait du mal à s’enthousiasmer sur le biopic réalisé par Benny Boom (qui ne devrait pas sortir en salles en France), voici qu’est annoncé un autre projet autrement plus excitant autour du rappeur 2pac.

En effet, le metteur en scène de Steve McQueen (12 years a slave) va réaliser un documentaire consacré à l’icône du gangsta rap, décédé en 1996.

La compagnie créée par Afeni Shakur, la mère de 2pac, a signé un deal avec White Horse Pictures et le producteur Jayson Jackson , comme le rapportait dès hier le site Deadline.

UN TRAILER POUR LE BIOPIC DE TUPAC, ALL EYEZ ON ME

“Je suis très ému et excité d’explorer la vie et les tribulations de cet artiste légendaire”, a commenté le cinéaste.

“J’ai étudié à l’école de cinéma de NYU en 1993 et je me souviens de l’engouement pour le monde du hip-hop qui entourait Tupac. Rares sont ceux qui ont plus brillé que Tupac Shakur.

Je suis impatient de travailler étroitement avec sa famille pour raconter l’histoire brute de cet homme de talent.”

Ce documentaire autorisé abordera-t-il les aspérités de l’artiste ? Oui, affirme sa tante, Gloria Cox :

“Notre objectif a toujours été de raconter la vraie histoire, ce qui n’a jamais été fait d’une manière aussi complète. Ma sœur m’a toujours dit : ‘on n’est pas là pour défendre Tupac’.

Notre boulot c’est de permettre qu’on le voit tel qu’il est, afin que ses actions, ses choix et ses mots puisse parler pour lui.

Je suis persuadée que ce film parviendra à cela.”

Voilà en tout cas un autre projet alléchant pour Steve McQueen, qui travaille par ailleurs sur son prochain long-métrage, Widows, sur un script de Gillian Flynn (Gone Girl)

 

https://youtu.be/lyVhGfUsmJ8

 

Tupac Amaru Shakur, connu sous les noms de scène de 2Pac, Makaveli ou encore Pac, né le 16 juin 1971 à New York et mort assassiné le 13 septembre 1996 à Las Vegas, est un rappeur, poète et acteur américain.

Issu d’une famille ayant milité dans les rangs des Black Panthers, Tupac Shakur compte plus de 75 millions d’albums écoulés à l’international.

Le magazine Rolling Stone lui attribue la 86e place de son classement des plus grands artistes musicaux de tous les temps.

Parallèlement à sa carrière musicale, il était un acteur prometteur et un citoyen socialement engagé.

La plupart des chansons de 2Pac parlent d’une enfance issue de la violence et de la misère dans les ghettos, du racisme, des problèmes de société et des conflits avec d’autres rappeurs.

Il a milité tout au long de sa carrière pour l’égalitarisme racial5. Shakur fut d’abord un roadie et un danseur pour le groupe de hip-hop alternatif Digital Underground.

Il a ensuite fait partie des groupes Outlawz, Digital Underground et Thug Life. Son succès contribue largement à l’explosion commerciale mondiale du rap au cours des années 1990.

Son charisme, son flow, ses paroles travaillées et sa mort prématurée en font l’une des icônes majeures de ce genre musical : il est l’un des artistes comptant le plus d’albums après sa mort, et est classé 8e célébrité morte rapportant le plus d’argent en 2007, devançant notamment James Brown et Bob Marley.

Tupac a été la cible de poursuites judiciaires et a connu d’autres problèmes juridiques.

En 1994, il se fait tirer dessus à cinq reprises et se fait voler dans le hall d’un studio d’enregistrement à New York. Shakur soupçonne alors que d’autres figures de l’industrie du rap avaient une connaissance préalable de l’incident et ne l’ont pas averti. Cette controverse a contribué à déclencher la rivalité East Coast/West Coast.

Il est ensuite déclaré coupable de trafic de stupéfiant et condamné à une peine d’emprisonnement.

Après avoir purgé onze mois de sa peine, il est libéré sous caution payée par Marion « Suge » Knight, le PDG du label Death Row Records.

En échange de l’aide de Suge, Shakur accepte d’enregistrer deux albums pour le Death Row.

Le 7 septembre 1996, Shakur est à nouveau la cible d’une fusillade, mais cette fois lors d’une fusillade au volant fatale à Las Vegas.

Après avoir été conduit à un hôpital de la ville, il meurt d’une insuffisance respiratoire et d’un arrêt cardiaque le 13 septembre 1996.

2pac Facebook Pro

 

https://youtu.be/SyBjzRrEdE0