Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Aenean commodo ligula eget dolor. Aenean massa. Cum sociis Theme natoque penatibus.

Derniers articles

    Sorry, no posts matched your criteria.

Les Films au Claire de Lune Association Action Culturelle Roubaix

Association Film au Claire de Lune Hip-Hop Magazine kosetwojours Lille

Les Films au Claire de Lune Association Action Culturelle Roubaix

 

Association

Notre mission

L’ association a été créée sous la forme d’une junior association en 2001 via l’accompagnement de la Ligue de l’Enseignement.

Elle avait pour objet la production de courts métrages en région Nord-Pas de Calais.

Elle est devenue association loi 1901 en 2003.

Elle a alors produit plusieurs courts métrages dont Planter des Rêves qui a bénéficié de soixante-dix sélections dans une vingtaine de pays et reçu une trentaine de prix.

En 2011, elle se réoriente pour mettre son expérience audiovisuelle au profit de la solidarité internationale.

Dès lors,grâce à son projet “Ciné : Action !”, elle permet chaque année à des associations de différents pays de réaliser des courts métrages sur des thèmes de prévention et sous la forme d’aventure.

En ce sens, elle propose aux associations locales de mettre en avant leurs actions où les enfants se retrouvent être les véritables acteurs des films de fiction.

Dans chacun des films, il est primordiale de non seulement rendre compte des problématiques mais surtout d’y apporter des solutions sous forme d’une (en)quête initiatique menée par les enfants.

Notre association participe à l’échange de ces films entre les pays et organise des projections avec ses partenaires, en France et en festivals.

Elle développe aussi un web-documentaire interactif et un jeu pédagogique autour de ces valeurs de citoyenneté et de solidarité internationale.

 

 

 

Nous sommes partis au Togo, au Maroc, en Guinée, à Madagascar et cette année, nous posons nos caméras en Colombie…
Les actions de notre association

Colombie : Action !

En Colombie…

…de nombreuses associations travaillent sur des enjeux majeurs tel que l’accès à l’eau ou le droit à la terre. Mais ces associations manquent cruellement de moyens pour partager leurs messages de prévention, parfois simples, tel que la nécessité de faire bouillir l’eau avant de la boire.

Notre projet leur permet de participer à l’écriture et la réalisation de trois courts-métrages de qualités, qui leur permettront ensuite de sensibiliser le plus grand nombre.

Chaque film est une aventure dont les enfants défavorisés du pays sont les acteurs principaux.

Ces films sont tournés dans la langue locale et adaptés à la culture locale. Ils sont ensuite offerts à un large réseau d’associations afin de promouvoir les messages qui peuvent changer le quotidien des habitants.

A titre d’exemple, le film sur l’autisme au Maroc a permis à des familles concernées de sortir du silence et de se tourner vers les associations pour recevoir de l’aide.

Enfin, la qualité des films leur permet d’être diffusés par les télévisions locales ou encore par TV5 Monde.

En France…

…les enfants sont soumis à un flux d’informations non encadré, brute, qui peut parfois être brutale.

Il est difficile pour un enfant de savoir quoi faire de ce flux d’images qui souvent parle de l’étranger.

C’est pourtant sur ces expériences que les opinions se forment peu à peu. Afin d’accompagner la curiosité naturelle de l’enfant, un webdoc pédagogique interactif accompagnera les trois films dans les classes du CM1 à la sixième. Le webdoc permettra aux enfants de vivre un échange filmé entre eux et des enfants colombiens sur différentes thématiques : les habitudes alimentaires, le fonctionnement de l’école, les loisirs etc.

Le projet leur permettra de se forger une opinion plus juste, confiante, solidaire et citoyenne.

C’est une première base pour devenir à leur tour acteur.

Rejoindre nos communautés

 

 

Notre association Les Films au Clair de Lune a mis en place le projet “Ciné : Action !” qui, à chaque édition, réalise de nouveaux films et se renforce.

 

Chaque année, ces films sont co-écrits avec les associations locales pour aborder des enjeux majeurs du pays : déforestation, accès à l’eau potable, droit des enfants, santé, …

Nous avons aussi créé des outils pédagogiques qui accompagnent les diffusions en classe et permettent aux enfants de développer un esprit de citoyen du monde.

 

 

 

 

 

De 2012 à 2016 :

15 Films réalisés

5 pays parcourus : Togo, Maroc, Guinée Conakry, Madagascar et Colombie
24 associations locales soutenues
92 enfants accompagnés sur les tournages
200 scolaires de la région les Hauts-de-France bénéficiaires de nos animations
10 000 enfants touchés par les diffusions de nos partenaires et des festivals

 

Sénégal : Action !

Cette année, l’association sera présente au Sénégal pour accompagner les associations locales sur des sujets qui sont apparus comme des enjeux majeurs du pays :
– Les enfants talibés
– La vie des albinos
– La gestion communautaire de la forêt

 

 

Ces films vont permettre la mise en place de nouveaux outils de prévention participatif, adapté à la culture et aux besoins locaux.

 

Plusieurs associations Sénégalaises ont rejoint l’aventure et participent à ce projet : Espoir Talibés et Jeunesse Espoir, l’Association Maison de la Gare, ALEFS, l’Association Nébéday et l’Association National de Albinos du Sénégal.

Ce projet leur permettra de renforcer leurs poids et leurs capacités d’intervention à sensibiliser les populations et d’améliorer les conditions de vie.

 

1er Court Métrage – Les enfants talibés

 

Les enfants talibés sont des garçons, âgés souvent de 3 à 14 ans, issus de familles pauvres et envoyés dans des écoles coraniques.

A l’époque, les écoles se trouvaient dans des villages, permettant aux fils, issus de familles pauvres, d’avoir un début d’éducation.

A cause de la sécheresse, les écoles coraniques ont dû se déplacer vers les villes car elles ne pouvaient plus vivre de leurs récoltes et ont ainsi remplacer le travail à la ferme par la mendicité.

Chaque jour, les enfants de ces écoles mendient du matin au soir et ne rentrent que s’ils ont récolté une certaine somme d’argent.

Leur vie est perpétuellement menacée car ils doivent faire face seul, à la grandeur de la ville, au trafic routier, à la violence, à la malnutrition et au manque de soin.

 

2ème Court Métrage – La vie des albinos 

Au Sénégal, par manque d’informations et de moyens, les albinos sont souvent exclus de la société dès leur plus jeune âge.

Les enfants font, par exemple, face à un manque d’éducation (refus d’accueil par certains professeurs, échec scolaire lié à des problèmes de vision).

La plupart des albinos vivent donc dans des conditions de grande pauvreté, obligés de mendier pour survivre, tout travail leur étant refusé.

Certaines superstitions font du corps d’un albinos une marchandise qu’ils se procurent par des crimes et revendent pour la confection de porte chances.

Il s’agira, à travers ce film, de permettre aux familles de ne pas avoir peur de qui ils sont mais également au reste de la population de comprendre et de les accepter.

 

3ème Court Métrage – La gestion communautaire de la forêt

Le Sénégal est en partie recouvert par le désert du Sahara.

Cette région du Sahel au Nord-Est du pays a tendance à s’étendre de plus en plus, en amenant la sécheresse. Cette sécheresse est accélérée par la déforestation, affectant l’agriculture du pays qui représente 50% de son activité économique.

Plus de 40 000 Ha de forêt disparaissent par an avec la consommation de bois et de charbon. Certaines communautés se sont organisées pour limiter la déforestation et concevoir une gestion durable de la forêt. De plus, pour limiter l’utilisation du bois comme combustible domestique, une alternative est proposée : l’utilisation du bio-charbon.

 

Nos trois films seront utilisés par de nombreuses associations Sénégalaises.

Les associations locales feront ainsi connaître leurs messages et les solutions qu’elles apportent. Les films seront également diffusés en France, dans les écoles et en festivals.

Un web-documentaire interactif sera créé afin de permettre aux enfants de poursuivre leur découverte du pays.

En effet, l’outil Parle moi de ta classe permet d’explorer plusieurs thématiques au travers d’échanges filmés entre des enfants français et des enfants sénégalais.

Les enfants s’interrogent sur la culture de l’autre, et à chaque clic l’enfant est confronté à une nouvelle question.

 

Site Film au Claire de Lune

Lien Vidéo Claire 2 Lune