Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Aenean commodo ligula eget dolor. Aenean massa. Cum sociis Theme natoque penatibus.

Derniers articles

    Sorry, no posts matched your criteria.

Kobe Bryant devient une légende de L.A à Lille

Kobe Bryant devient une légende de L.A à Lille

Kobe Bryant, né le 23 août 1978 à Philadelphie en Pennsylvanie, est un joueur de basket-ball américain ayant évolué dans la franchise NBA des Lakers de Los Angeles pendant vingt saisons, entre 1996 et 2016.

Quintuple champion NBA, il est l’un des six joueurs à avoir inscrit plus de 30 000 points en carrière.

Sélectionné en 13e position lors de la draft 1996 de la NBA par les Hornets de Charlotte, alors qu’il est lycéen, il est immédiatement transféré aux Lakers de Los Angeles.

Après plusieurs saisons d’apprentissage dans la NBA, il forme avec Shaquille O’Neal l’un des duos les plus dominants de l’histoire de la NBA, réalisant un triplé historique en 2000, 2001 et 2002.

Après un échec lors des finales 2004, il devient le leader de son équipe et réalise des performances individuelles, bien qu’on lui reproche alors son manque d’altruisme.

En 2006, il inscrit notamment 81 points contre les Raptors de Toronto, soit la deuxième performance de l’histoire de la NBA.

 

 

Les Lakers partent favoris pour la saison 2003-2004 après la signature de deux futurs Hall of Famers : Karl Malone et Gary Payton, à la recherche de leur premier titre.

Avec O’Neal et Bryant, les quatre superstars se mettent au service du collectif et les Lakers deviennent rapidement la meilleure équipe de la ligue. Mais la blessure de Karl Malone en décembre 2003 vient arrêter la belle série des Angelinos.

Malone, ciment du collectif est absent trois mois, et Los Angeles commence à perdre pied. O’Neal et Bryant, qui reprennent leur guerre médiatique, ratent également plusieurs matchs en raison de blessures. Kobe Bryant est également contraint d’effectuer plusieurs allers-retours dans le Colorado, pour répondre de son viol présumé.

Mais le retour de Malone en fin d’année redonne du souffle aux Lakers et à Bryant, qui enchaîne les grosses performances. Lors du dernier match de la saison régulière, Kobe Bryant réalise probablement sa meilleure performance, en arrachant la prolongation puis en donnant la victoire au buzzer sur un tir à trois points. Les Lakers deviennent champions de la division Pacifique et semblent retrouver leur meilleur basket à l’entame des playoffs 2004.

Après un premier tour difficile contre Houston, Los Angeles se retrouve mené 2-0 face aux Spurs de San Antonio. Mais les Lakers réussissent l’exploit de gagner les quatre rencontres suivantes.

Dans le 4e match, Bryant réalise l’un de ses meilleurs matchs avec 42 points. Après avoir éliminé Minnesota en finale de conférence, les Lakers atteignent les finales où ils font figure de grandissimes favoris face aux Pistons de Détroit.

Kobe Bryant est d’ailleurs pressenti pour le titre de MVP des finales.

Et en arrachant la prolongation dans le 2e match sur le tir « le plus important de sa carrière », Bryant semble donner raison aux journalistes et la série est désormais à égalité.

Mais la rigueur défensive des Pistons, associée à une certaine suffisance des Lakers, offre le titre à Detroit en seulement cinq manches.

Los Angeles devient la première équipe de l’histoire à perdre ses trois matchs à l’extérieur, les critiques pointent du doigt Bryant, qui a fait preuve d’égoïsme et qui a continué de tirer au détriment de ses coéquipiers, malgré un pourcentage faible de 35 %.

https://youtu.be/f_O3Y_yUg9M

https://youtu.be/ambRVz1rqiE

Facebook Pro KobeBryant

 

POST A COMMENT