Accueil » Boiler Room Dance Club Underground

Boiler Room. Kose Two Jours

Boiler Room Dance Club Underground

Boiler Room ….

 

 

 

 

 

 

Une musique alternative est une musique qui s’affranchit de tout type d’appartenance de style, de forme de jeu, de famille musicale, de règles à respecter.

Elle s’invente avec ses propres critères de composition, de réalisation ou de diffusion.

On retrouve dans la musique alternative, de nombreuses influences musicales, sans pour autant que celle-ci s’enferme dans des codes spécifiques de genre.

La notion d’alternative réside également dans l’idée d’une certaine liberté face aux systèmes industriels existants.

On peut donc dire qu’il n’existe pas une seule forme de musique alternative, mais que celle-ci est forcément inclassable, ouverte et plurielle

Boiler Room  est le nom d’un projet londonien lancé en qui organise des DJ stets à audience réduite et les diffuse surinternet (d’abord via Ustream puis via You Tube et Daylimotion), où les internautes peuvent commenter en direct.

Initialement conçu en complément à un magazine intitulé Platform, il a progressivement gagné en importance, s’est étendu géographiquement, et possède aujourd’hui des antennes à Los Angeles, New York (depuis juin 2012) et Berlin (depuis septembre 2012).

À ses débuts, Boiler Room est spécialisé dans la musique underground londonienne, mais au fil du temps, sa programmation se diversifie. De grands noms comme Laurent Garnier,Sven Svaht, Richie Hawtine, Carl Cox ont déjà mixé dans la « Boiler Room » (nom donné aux centres d’appels ou « Call Centers », en référence au bâtiment qui a accueilli les premières performances), et plusieurs festivals (notamment SXSW et Sonar) ont déjà invité des artistes à se produire en direct avec Boiler Room.

En 2015 le site a diffusé en streaming plus de 1,5 milliard de minutes de musique.

Boiler Room est partenaire de red bull , qui sponsorise les événements dans le cadre de sa « Music Academy ».

 

 

FacebookBoilerRoom

La culture underground 1, ou « souterraine », est, avant l’apparition d’internet, un complexe socioculturel, contreculturel, d’opposition à l’industrie culturelle, mais en relation dialectique avec elle.

 

Articles récents